Faites connaissance avec le meilleur matériel pour DJ

Pioneer DJ DDJ-200 – Nos avis & tests

Caractéristiques
  • Nombre de voies : 2 voies, 2 decks
  • Logiciel : Rekordbox DJ, WeDJ, Djay, Edging Mix
  • Connectique : Bluetooth, alimentation USB
  • Poids : 1.2 kg
  • Dimensions :  378 x 208 x 48.2 mm

Le contrôleur DDJ-200 de Pioneer DJ, est une nouveauté audacieuse de la société japonaise sur le marché des débutants.

Il propose une approche innovante centrée sur le smartphone, ainsi que le streaming Beatport et SoundCloud. Il apporte aussi une compatibilité supplémentaire avec Deezer et Spotify grâce à des collaborations avec Algoriddim et MWM, créateurs des applications Djay et Edjing Mix.

Nous allons voir dans cet article quelles ont été les idées mises en avant par Pioneer DJ pour les DJ débutants. C’est parti !

voir sur woodbrass
Le DDJ-200 vous intéresse ?

Vérifiez son prix auprès de notre partenaire !

1

Installation du DDJ-200

Mise en place et logiciel

Mise en place

La première surprise réside dans la façon dont ce contrôleur s’intègre à votre smartphone. En effet, il fonctionne exclusivement en Bluetooth, ce qui est une première pour un contrôleur DJ !

Il n’y a nulle part où brancher votre casque ou des haut-parleurs sur l’unité elle-même. C’est purement un contrôleur Midi. L’idée est que vous utilisiez l’audio de votre téléphone pour faire du DJing.

Votre premier choix pour y parvenir est d’utiliser simplement le haut-parleur intégré du téléphone. Mais il existe une autre possibilité, qui est un peu meilleure. Il suffit d’utiliser le câble splitter fourni pour brancher à la fois un haut-parleur externe et une paire d’écouteurs sur votre smartphone. Vous pourrez alors à la fois diffuser la musique pour le public, et préparer vos pistes dans le casque.

un contrôleur DDJ-200 avec un casque et un smartphone posé sur une table en bois

Il est logique de ne pas disposer d’un système audio intégré – cela permet de limiter les coûts. Rappelons qu’il s’agit d’un contrôleur destiné aux vrais débutants ! L’idée ici est d’avoir un budget très raisonnable. Notez que certains smartphones (l’iPhones par exemple ) ne disposent pas d’une prise casque. Vous aurez besoin de l’adaptateur Apple pour casque filaire dans ce cas. Heureusement, il n’est pas très cher à l’achat.

Bien sûr, l’appareil lui-même a besoin d’être alimenté en électricité. Cela est possible grâce à un câble USB qui se branche sur n’importe quel adaptateur mural USB (le câble est inclus, mais pas l’adaptateur). Vous pouvez également l’alimenter à l’aide d’une batterie, comme celle que vous utilisez pour charger votre téléphone lorsque vous n’êtes pas chez vous. L’avantage dans ce cas est qu’on dispose d’une unité totalement portable ! Sur une batterie externe, vous aurez une autonomie assez correcte : environ trois heures avec une pleine utilisation. Cela vous laisse le temps d’animer une soirée entre amis par exemple, si vous n’avez pas de source d’alimentation à proximité.

DDJ-200 vu de derrière

Il aurait été vraiment intéressant qu’il fonctionne avec de vraies piles toutefois, voire qu’il soit rechargeable. On aurait alors eu une véritable portabilité sans source d’alimentation externe.

Logiciel

Pioneer DJ s’attend donc à ce que vous utilisiez le Ddj-200 avec WeDJ, son application DJ pour iPhone et iPad et Android, largement améliorée. L’application propose des fonctions telles que des Transition FX (qui ajoutent un effet lorsque vous déplacez le crossfader), la synchronisation de phrase, qui fait correspondre des phrases musicales entières pour un beatmixing sans effort, des effets de pad, des effets X/Y, un sampler, des boucles et bien plus encore.

Comme vous l’avez sans doute deviné, la plupart de ces fonctions sont sélectionnées ou accessibles en touchant l’écran du téléphone. C’est un peu délicat, mais plus votre téléphone est grand, mieux c’est. Il faut noter qu’avec la version gratuite de WeDJ, vous ne pourrez jouer que cinq morceaux par session. Si vous voulez débloquer la version complète, il vous faudra acheter la version complète.

Il est possible d’enregistrer vos sets et de les upload directement sur Mixcloud et SoundCloud. Toutefois, une précaution s’impose. Il n’est pas autorisé d’enregistrer un set si vous utilisez des sources de streaming. Vous ne pourrez le faire seulement avec votre musique locale.

L’appareil fonctionne également avec l’application Edjing Mix de MWM et l’application djay d’Algoriddim, qui se connectent et fonctionnent de manière similaire. Ces applications sont compatibles Android également.
DDJ-200 avec un smartphone et l'application WeDJ

Utilisation avec les services de streaming

Le DDJ-200 avec l’application WeDJ est la première combinaison logiciel/matériel DJ à intégrer le tout nouveau service de streaming Beatport LINK de Beatport. Il fonctionne également avec l’abonnement Go+ de SoundCloud. Cela signifie que tant que vous êtes abonné à ces services, vous pouvez mixer avec de la musique provenant directement de ces services.

Vous parcourez les listes de lecture sur le ou les services de streaming de votre choix, vous chargez les pistes et vous pouvez mixer immédiatement ! La vitesse à laquelle les musiques se chargeront dépendront bien évidemment de votre connexion internet.

Avec djay d’Algoriddim qui intègre Spotify, et Edjing Mix de MWM qui propose Deezer Premium et une version gratuite de SoundCloud , vous avez de nombreuses options ! C’est très pratique si vous voulez faire du DJing mais ne possédez pas une collection de musique suffisante pour mixer. Le contrôleur peut également utiliser toute la musique disponible dans les fichiers de votre téléphone.

Utilisation avec Rekordbox DJ

Une caractéristique utile du DDJ-200 est que, bien qu’il soit principalement destinée au DJing sur smartphone et les services de streaming, il fonctionne également avec Rekordbox DJ.

Dans ce cas, il vous suffit de le brancher sur votre ordinateur portable l’utiliser avec Rekordbox DJ. Ainsi, les DJ qui commencent avec ce contrôleur mais qui souhaitent devenir plus professionnels peuvent suivre cette voie. Rekordbox DJ offre plusieurs licences payantes par la suite, qui débloquent plus de fonctionnalités comme le fait de pouvoir synchroniser ses bibliothèques entre plusieurs appareils.

Notez que vous mixerez toujours avec l’audio de l’ordinateur, le câble splitter mono fourni vous donnant des sorties séparées pour le casque et les enceintes. Vous pouvez bien sûr ajouter une interface audio pour obtenir une sortie stéréo et un signal de cue.

un DDJ-200 posé devant un macbook pro
2

Prise en main du DDJ-200

Notre avis en bref

L’unité est d’une simplicité rassurante et familière. On n’a pas de gadgets en ce qui concerne l’apparence ou la disposition. Les seules prises qu’il comporte sont celles du verrou Kensington et de l’USB. Il est petit, léger et en plastique, mais de fabrication solide. Il existe un joli étui souple (en option) que vous pouvez acheter pour l’accompagner.

contrôleur DDJ-200 vu de dessus

Le DDJ-200 est très facile à utiliser une fois que vous avez configuré l’application sur votre téléphone ou tablette. Sa petite taille est également un atout : vous pourrez sans problème le transporter partout ! L’avantage ici est le fait qu’on n’a pas besoin de s’encombrer d’un ordinateur portable, sauf si vous voulez mixer avec Rekordbox DJ. Vous avez donc seulement l’unité à prendre avec vous, en soirée ou en voyage.

3

Fonctions du DDJ-200

Aperçu des features

Jog wheels et contrôle du pitch

Les platines sont dotées de boutons de cue et de lecture/pause, de jogwheels avec un contrôle scratch/nudge standard, et de faders de tempo décents. On retrouve aussi des boutons de Sync standards. Les jogwheels sont un peu petites mais étonnamment réactives, et largement suffisantes pour s’initier aux transitions et aux techniques des DJ.

un contrôleur DJ Pioneer pour débutants

Mélangeur et contrôle des voies

La table de mixage est simple, avec deux voies et un égaliseur à trois bandes. C’est surprenant mais très bien de voir cela sur un si petit appareil ! On a aussi des boutons de filtre, un crossfader et un bouton « Transition FX ». Par contre, chose étonnante sur cet appareil – on n’a aucun bouton de contrôle de gain. C’est assez inhabituel, même pour un contrôleur d’entrée de gamme. Cela veut dire qu’il vous faudra ajuster le son des canaux directement avec le logiciel. C’est un peu dommage.

contrôleur DDJ-200

Il n’y a pas non plus de VU-mètres, de commandes pour les boucles, ni de sélecteurs de pads… Il n’y a même pas de commande de volume pour le casque. C’est vraiment minimaliste !

Les boutons toutefois sont résistants, et réactifs, gage de la qualité de Pioneer DJ. Même sur un contrôleur DJ d’entrée de gamme, il est agréable d’avoir du matériel de qualité.

Performance Pads

L’unité possède huit pads de performance rétroéclairés sur chaque deck. Ils sont petits mais décents, avec un « clic » ferme lorsqu’on appuie dessus. Ce petit « clic » sur les pads est assez irritant, on est clairement pas sur des pads en caoutchouc que nous offrent les contrôleurs à plus gros budget. Mais rappelons qu’ici l’objectif était d’avoir une unité à un prix réduit, et cela va de pair avec quelques sacrifices.

4

Notre avis sur le DDJ-200

Notre verdict
7.5Score Expert
Une idée audacieuse pour les DJ débutants modernes

Le DDJ-200 embarque les DJ débutants dans l’ère des services de streaming et des périphériques nomades. C’est un moyen audacieux de s’initier au DJing moderne sur téléphone et tablette.

Ergonomie
7
Qualité/Prix
8
Réactivité
9
Connectique
6
Les plus
  • Facilement transportable
  • Compatible avec de nombreux services de streaming
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Possibilité de l'utiliser avec Rekordbox DJ
  • Connectivité Bluetooth
Les moins
  • Pas de contrôle manuel du gain
  • Pas de batterie incluse
  • Pas d'interface audio intégrée
5

En résumé

Le l’industrie du DJing est en pleine transition, notamment en ce qui concerne le streaming, et Pioneer DJ a placé ce contrôleur à la pointe du progrès. Il est bon de voir Pioneer DJ cibler l’entrée de gamme du marché. Les utilisateurs occasionnels, les amateurs et les débutants seront particulièrement intéressés. C’est également un changement notable pour Pioneer DJ d’adopter une approche inclusive en ce qui concerne les autres plateformes logicielles.

L’unité DDJ-200 elle-même est solide, bien que basique, et le logiciel est une amélioration considérable par rapport à la version originale de WeDJ.

un contrôleur DDJ-200 avec un casque et un téléphone posé sur une table en bois

Pour nous, le plus gros risque est l’absence d’audio intégré. Après tout, vous pouvez acheter un Numark Party Mix pour la moitié de ce prix, et il a des « lumières disco » et une interface audio ! Cependant, il semble que Pioneer DJ s’attende à ce que les gens veuillent mixer avec leur smartphone, et utiliser la plateforme streaming de leur choix.

voir sur woodbrass
Le DDJ-200 vous intéresse ?

Vérifiez son prix auprès de notre partenaire !

Pour quel type d’utilisateur conviendra le DDJ-200 ?

Pour l’utilisateur occasionnel qui voudrait apprendre, c’est donc une proposition intéressante. Mais aussi pour un DJ amateur, il pourrait fonctionner comme un bon deuxième contrôleur. Soit comme un backup ou quelque chose pour emmener en voyage. Pour ce dernier cas, cependant, des batteries embarquées auraient été un atout décisif.

Le DDJ-200 marque-t-il le début d’une nouvelle manière de mixer ?

Il existe potentiellement un énorme marché inexploité pour les DJ débutants et occasionnels. Son succès dépendra de la façon dont le DDJ-200 fonctionnera avec les plateformes logicielles, de l’intérêt des gens pour le DJing avec les services de streaming (et de l’abonnement à ces services pour pouvoir le faire), et du nombre de personnes qui décideront que sa configuration est assez simple pour elles.

Tags :

Laissez nous votre avis !

Laisser un commentaire

ProPlatine
Logo