Faites connaissance avec le meilleur matériel pour DJ
Coup de coeur

Pioneer DJ PLX-1000 – Nos avis & tests

Caractéristiques
  • Plateau :  Ø 332 mm
  • Entraînement : Direct
  • Vitesse de rotation : 33-45 rpm
  • Moteur : Moteur DC sans balais, 3 phases
  • Temps de démarrage : 0.3 s
  • Sortie : RCA
  • Ratio SNR : 70 dB
  • Pleurage : < 0.01%
  • Poids : 14.6 kg
  • Dimensions : 453 x 353 x 159 mm

La PLX-1000 est la platine à entraînement direct phare de Pioneer DJ. Avec un design assez épuré, elle est destinée aux DJ adeptes du scratch sur vinyle. Lourde et stable, elle est conçue pour être utilisée dans les clubs et les concerts. Il s’agit d’un modèle milieu/haut de gamme, mais qui est souvent comparée à la Technics SL-1200, bien que ce soit prévisible puisqu’elle en copie essentiellement la disposition et le look.

voir sur woodbrass
La PLX-1000 vous intéresse ?

Vérifiez son prix auprès de notre partenaire !

1

PLX-1000 : Un bref aperçu

Premières impressions

Une des premières choses que l’on remarque sur ce lecteur vinyle, c’est sa taille imposante ! Avec ses 453 mm de large, et 353 mm de profondeur, il est légèrement plus grand que la taille standard. La platine pèse également 14.6 kg, ce qui est assez lourd pour un matériel de ce genre.

Cela s’explique par deux choses. Premièrement, Pioneer DJ a tenté de limiter au maximum les vibrations du moteur, qui sont davantage présentes sur une platine à entraînement direct. Avec un tel poids, la platine est mieux ancrée sur son support qui va absorber les vibrations. Deuxièmement, ce lecteur étant destiné au scratching, on n’a pas envie d’avoir un matériel bancal quand on manipule le vinyle ! La PLX-1000 est au final très stable, et se prête bien aux conditions exigeantes des DJ.

platine vinyle PLX-1000 vu de dessus

Sur le plan esthétique, c’est une vraie réussite. Elegante, minimaliste, avec une finition en métal noir brossé, cette platine est très agréable à l’œil. Les lumières ajoutent une touche moderne à l’appareil, mais nous en reparlerons dans la suite !

La PLX-1000 est aussi très similaire à ce que l’on connait de la célébrissime Technics SL-1200. La position des boutons, la forme du bras, on est sur un design assez proche du standard, et c’est intelligent de la part de Pioneer DJ de concevoir un modèle qui va être facilement pris en main.

Connectique

Une différence notable sur la PLX-1000 est la manière dont la connectique est mise en place. On dispose d’une sortie RCA plaqué or standard, rien d’exceptionnel de ce côté. Mais ce qui est particulièrement avantageux sur ce modèle c’est que les câbles ne sont pas fixés sur l’appareil. Cela veut dire qu’en cas de disfonctionnement des câbles (fournis), vous pouvez utiliser n’importe quel RCA sans avoir à l’ouvrir pour le remplacer. C’est très pratique, et c’est quelque chose qui manquait sur un modèle analogue comme la Technics 1200. Le cordon d’alimentation est également remplaçable.

PLX-1000 vu de derrière

Le signal est également purement analogique, on n’a pas de préampli ligne ici. Il est alimenté directement par le bras de lecture et redirigé vers les sorties RCA.

Après s’être attardé sur l’apparence, regardons du côté de l’ergonomie et de la prise en main de l’appareil.

2

Prise en main de la PLX-1000

Notre avis en bref

La platine semble très stable et fiable, avec une construction et des composants de qualité. La qualité de la construction semble pouvoir résister à de nombreuses sessions de DJing, car le bras semble robuste et tous les connecteurs et commandes sont solides. Même en l’allumant et en l’éteignant, la vitesse du plateau est constante. Le couple moteur est vraiment grand par contre ! Quand on vient d’une Technics, cela demande un certain temps d’adaptation.

Pioneer fait l’éloge de ses boutons Start/Stop totalement silencieux, et nous pouvons confirmer ! Cela se traduit par une performance plus fluide, et plus agréable. La disposition est très standard et les DJ old school n’auront aucun mal à s’habituer au PLX-1000, sans aucun problème.

La qualité du son est au rendez-vous également. On n’a aucun pleurage ni rumble, ce qui est clairement le signe d’un équipement haut de gamme.

3

Elements de la PLX-1000

Aperçu des features

Chassis

Comme nous l’avons déjà vu, il s’agit d’un appareil très stable de part son poids. Le châssis est conçu en zinc moulé, et renforcé avec une résine épaisse de 8mm ainsi que d’un matériau anti-vibrations de 9mm afin d’absorber au maximum les perturbations. Il est clair que la PLX-1000 est conçue pour durer, et le châssis lourd ne fait pas exception ici.

Bras de lecture

Là encore comme sur les Technics, on retrouve un bras de lecture en S. Il est isolé par du caoutchouc, ce qui permet de réduire les effets de son strident lors de la lecture. On peut aussi ajuster le contrepoids à l’arrière du bras, et régler la hauteur de 0 à 6mm. On peut dire que Pioneer DJ a fait le maximum afin d’empêcher les vibrations d’altérer le son.

Le contrôle du bras est manuel ici, pas de lecture automatique. Il faut déposer la tête de lecture à la main sur le vinyle. Mais ça ne dérangera pas les vrais adeptes du DJing sur vinyle, si 😉 ?

bras de lecture d'une platine vinyle

Boutons et éclairage

Le bouton Start/Stop de la platine est rond, comme sur des lecteurs CDJ. Il est également rétro-éclairé en bleu, ce qui ajoute à l’esthétisme de l’appareil. Le bouton d’alimentation dispose lui aussi d’un éclairage LED du même bleu, qui se reflète sur le plateau. C’est plutôt pratique pour s’y retrouver lorsqu’on mixe dans le noir !

Contrôle du tempo

Pioneer DJ se vante d’avoir implémenté un grand contrôle du tempo sur cet appareil, et en effet c’est le cas. On peut ajuste la vitesse jusqu’à +/- 50% du tempo. Très franchement, ça n’est pas vraiment utile, et cela fait superflu. Il y a également un petit défaut, et qui peut gêner les DJ qui viennent d’une Technics. Le fader de contrôle du pitch a une légère latence comparé à son concurrent. C’est un problème qui a déjà été remarqué par plusieurs utilisateurs, et c’est un peu dommage sur un appareil d’une telle finition. Le pitch est stable, simplement le fader ne réagit pas aussi vite que sur d’autres modèles, il faut s’y accommoder. Cela peut déranger les DJ qui calent le tempo de cette manière.

Il existe plusieurs techniques pour caler le tempo lorsqu’on mixe avec des vinyles. On peut directement agir sur le disque en le touchant sur la partie centrale, ou sur la corolle. Mais certains DJ aiment aussi faire un effet de « pompe » sur le fader du pitch afin d’augmenter ou diminuer légèrement le tempo. La PLX-1000 ayant une légère latence à ce niveau, cela peut en déranger certains.
bras de lecture de la pioneer PLX-1000

Moteur

Le moteur de ce lecteur vinyle est franchement très performant, et c’est ce qu’on attend d’une platine faite pour le scratch. Avec ses 0.3s de démarrage quand on appuie sur le bouton Start, il est très stable et assure une rotation parfaite du plateau. Bénéficiant d’un grand couple (4.5kg/cm et plus), il fera clairement le bonheur des DJ les plus exigeants !

Plateau

Le plateau de la PLX-1000 a plutôt une belle finition également. Noir comme le reste de l’appareil, il possède sur la corolle des petites pastilles réfléchissantes qui vont renvoyer la lumière du bouton d’alimentation. Rien d’extraordinaire en soi, mais cela est utile pour donner un retour sur la vitesse de rotation du plateau.

bouton start rétroéclairé d'une platine vinyle pour DJ

Couvercle

L’appareil dispose d’un capot en plastique pour protéger le vinyle lors de la lecture. Il se pose simplement sur le lecteur, et ne possède pas de fixation. On aurai bien aimé que ce soit le cas, afin de compléter les excellentes finitions de ce modèle, c’est plutôt dommage.

4

Notre avis sur la PLX-1000

Notre verdict
8.9Score Expert
L'excellente cousine des Technics 1200

La PLX-1000 est une platine vinyle haut de gamme assurant une grande stabilité et une excellente qualité sonore. Elle sera adaptée aux DJ adeptes du scratch et les audiophiles exigeants.

Couple moteur
9
Réduction de bruit
9.5
Qualité /Prix
8.5
Esthétisme
8.5
Les plus
  • Grand couple moteur
  • Eclairage LED bleu
  • Absence de pleurage
  • Réglage du bras
  • Câbles RCA interchangeables
  • Le prix avantageux
Les moins
  • Légère latence sur le contrôle du pitch
  • Couvercle détaché du support
5

En résumé

Il s’agit d’une très bonne platine vinyle dans l’ensemble, avec son excellent couple moteur et sa grande stabilité. Le soin de Pioneer DJ de réduire au maximum les vibrations est une réussite, on n’a aucun pleurage ni rumble même sur un entraînement direct. Son apparence très esthétique est également un plus.

Le contrôle du pitch cependant est à revoir, la légère latence du fader peut déranger les DJ habitués à des modèles de chez Technics. Le couple moteur élevé peut aussi être déroutant au début, mais cela vient avec l’habitude.

setup de deux PLX-1000 et d'une table DJM-S9
Un setup avec deux PLX-1000 et une table DJM-S7

Malgré cela, ce lecteur vinyle reste un produit haut de gamme, destiné à concurrencer les Technics 1200, et c’est clairement une réussite. De part sa grande stabilité, elle sera parfaitement adaptée pour le scratching, et peut se coupler idéalement avec une table DJM-S7 de chez Pioneer DJ. Cette dernière est spécialement conçue pour le scratching, toutefois, rien ne vous empêche également d’utiliser aussi l’excellente DJM-900NXS2, ou même la DJX 750 de Behringer.

voir sur woodbrass
La PLX-1000 vous intéresse ?

Vérifiez son prix auprès de notre partenaire !

A quel type d’utilisateur se destine la PLX-1000 ?

Cette platine est idéale pour les DJ souhaitant mixer et perfectionner leur scratch. Elle a été conçue pour durer dans le temps, et supporter un grand nombre d’utilisations.

Toutefois, elle fera aussi parfaitement l’affaire pour une écoute simple de vinyle, ou même un mix sans scratch, de part son absence totale de bruits et de pleurage.

Combien coûte une platine PLX-1000 ?

A l’heure actuelle, le modèle coûte environ 750€. Son prix est plutôt avantageux étant donné ses performances équivalentes à des modèles beaucoup plus chers.

La PLX-1000 est un bon choix et d’un modèle à avoir sur votre liste de présélection si vous devez absolument acheter du neuf. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez également envisager d’acheter une paire de Technics 1200 d’occasion pour le même prix et de dépenser un peu d’argent pour effectuer les réparations ou remises à neuf nécessaires.

le saviez-vous ?
Si vous avez un budget plus petit, il existe d’autres options moins chères comme la Reloop RP-7000MK2 ou la Stanton STR8 150 Mk2. Ces modèles sont également de très bonne qualité !

Tags :

Laissez nous votre avis !

Laisser un commentaire

ProPlatine
Logo