Faites connaissance avec le meilleur matériel pour DJ
Le best

Denon DJ Prime 4 – Nos avis & tests

Caractéristiques
  • Nombre de voies : 2 voies, 2 decks
  • Logiciel :
  • Poids : 9.7 kg
  • Dimensions :  728 x 497 x 103.6 mm
  • Carte son : 44.1 kHz/24 bits
  • Ratio SNR : 93 dB
  • Distorsion : < 0.01 % (Line)
  • Connectique : 6 sorties XLR, 1 sortie master, 2 sorties casques en jack et mini-jack, 2 entrées micro jack et mini-jack, 4 entrées RCA, 4 ports USB, 1 slot SD

Sur le papier, le Denon DJ Prime 4 est le contrôleur DJ autonome le plus puissant jamais créé. Plus besoin d’ordinateur portable ! Vous pouvez mixer à partir d’un disque dur en USB, SD ou SATA, vous disposez de quatre voies complètes d’audio numérique, d’un grand écran tactile réactif, et de pratiquement toutes les fonctions de performance que l’on trouve sur les meilleurs logiciels de DJ.

Il semble que depuis plusieurs années, le matériel rattrape enfin la méthode de DJing « logiciel plus contrôleur » qui est la plus populaire. Et c’est Denon DJ, et non l’actuel leader Pioneer DJ, qui a ouvert la voie ici.

Alors, la boucle est-elle bouclée ? Sommes nous revenus à l’époque où les DJ venaient simplement avec leur musique et mixaient sur le matériel disponible ? Cette fois-ci, avec toutes les fonctionnalités supplémentaires, le Prime 4 marque-t-il le début de la fin du DJing sur ordinateur portable ?

Eh bien, gardons cette idée en tête et plongeons-nous dans notre review complète. Vous saurez aprés cette lecture si cet équipement est la bonne étape pour vous dans votre carrière de DJ.

voir sur woodbrass
Le Prime 4 vous intéresse ?

Vérifiez son prix auprès de notre partenaire !

1

Installation du Prime 4

Mise en place et logiciel

Apparence globale

L’unité est absolument magnifique au premier abord. Il n’est pas aussi large qu’on pourrait le penser, mais un peu plus profond que prévu. Sa finition est en métal, et il semble solide et professionnel. En plus de l’unité, il y a un câble d’alimentation. On n’a pas de transformateur séparé, ce qui est bien : le transformateur est intégré à l’unité. On a aussi un câble USB spécial (plus de détails ci-dessous), et un guide de démarrage rapide.

L’écran est la première chose qui saute aux yeux. Il est en verre et ne donne pas l’impression d’être un point faible, même lorsqu’il est incliné dans l’un des angles possibles. Cependant, il dépasse de l’arrière de l’appareil lorsqu’on le replie à plat. Cela le rend vulnérable aux chocs pendant le transport. L’écran est toutefois fourni avec un étui de haute qualité pour le protéger.

Néanmoins, un flight case adapté serait conseillé, non seulement à cause de l’écran, mais aussi parce que l’appareil est juste un peu trop grand pour être glissé sous le bras !

Le panneau supérieur de l’appareil est en métal, avec diverses finitions différenciant la section mixage, les platines et les commandes au-dessus des platines.

controleur autonome denon DJ prime 4 vue en angle

Installation

La mise en place implique d’aller sur le site web de Denon DJ, de créer un compte si vous n’en avez pas déjà un, et de télécharger le logiciel Engine Prime pour pouvoir préparer votre musique. Une fois que vous avez préparé un set dans le logiciel (voir ci-dessous) et exporté de la musique sur une carte USB ou SD, vous allumez l’appareil et branchez votre carte SD ou votre lecteur USB dans l’appareil. Ajoutez vos enceintes amplifiées et un casque, et vous êtes prêt à mixer.

Notez que l’unité accepte également un disque dur SATA d’une capacité maximale de 1 To, que vous pouvez insérer dans un port situé sur sa face inférieure. Cela signifie que vous pourriez facilement conserver toute votre collection de musique sur le Prime 4. Pour ce faire, il vous suffit d’ajouter le disque de votre choix et de le gérer depuis votre ordinateur portable à l’aide d’un câble USB spécial fourni dans la boîte.

Attendez, ce n’est pas censé être une unité DJ sans ordinateur portable ? Eh bien oui, mais pour avoir des fichiers à jouer, vous allez avoir besoin d’utiliser un ordinateur pour regrouper toute votre musique, et il est donc logique d’utiliser ce même ordinateur pour faire un peu de préparation de piste aussi. C’est là qu’Engine Prime entre en jeu.

Il s’agit d’une application de gestion de bibliothèque, et si vous avez utilisé Rekordbox avec du matériel Pioneer, vous connaissez le principe : vous pouvez importer vos pistes, les classer, modifier des informations comme l’artiste et le titre, analyser la tonalité musicale, ajouter des points de repère etc. Tout DJ qui se respecte passe un peu de temps à préparer ses musiques avant de faire un set !

ecran du logiciel EnginePrime

Lorsque vous avez terminé, vous pouvez exporter les pistes et toutes ces informations sur votre support amovible. Vous le brancherez ensuite sur l’unité Prime 4.

Une chose que la société a inclus également, c’est la compatibilité avec d’autres logiciels DJ. Vous pouvez exporter vos bibliothèques Rekordbox et Traktor et les indiquer dans Engine Prime. Il importera la plupart des informations qu’elles contiennent. L’intégration est encore meilleure avec Serato, avec toutes les autres informations telles que les cues visibles en lecture seule. C’est du jamais vu dans un logiciel pour DJ, et c’est un grand avantage pour les personnes qui viennent des autres systèmes.

2

Prise en main du Prime 4

Notre avis en bref

Pour résumer, on a l’impression de faire du DJing avec un ordinateur portable, un logiciel de DJ et un très bon contrôleur. C’est un véritable éloge pour un appareil autonome.

Il est très fluide et réactif. Même lorsqu’on lui présente de la musique sous la forme d’un simple dossier de fichiers, il analyse très rapidement ces fichiers pour afficher les formes d’onde, déterminer la tonalité musicale et le BPM, ajouter des grilles de beat, etc. Le DJing devient ainsi vraiment intuitif et fun.

On apprécie la façon dont les boucles sauvegardées fonctionnent, ce qui est un peu différent de la plupart des logiciels DJ. On aimé aussi le choix de fréquences des moteurs d’effets : vous pouvez, par exemple, mettre un Phaser uniquement sur les hi-hats d’une piste house tout en laissant le reste « propre ».

controleur autonome prime 4 sur fond violet

Le Beat Jump fonctionne un peu différemment de, disons, la même fonction dans Traktor. Il saute en arrière comme prévu, mais si vous sautez en avant, il attend que les pistes en cours de lecture atteignent le point où vous avez sauté avant de réactiver la boucle. On aurait aimé voir une option dans les paramètres pour choisir si la tête de lecture saute en avant avec vous lorsque vous appuyez sur le bouton avant de Beat Jump.

Le Key Lock est très, très bon – parmi les meilleurs. Il n’introduit pas d’artefacts excessifs et, dans l’ensemble, il est très facile à utiliser. Les DJ créatifs s’amuseront beaucoup avec cette fonction, ainsi qu’avec le Key Sync, qui utilise bien sûr les mêmes algorithmes. Cela dit, nous aimerions voir de véritables recommandations de « piste suivante » basées sur des tolérances de tonalité et de BPM. C’est déjà à moitié fait, mais ce serait bien de voir une liste de lecture dynamique de ces choix à l’écran.

3

Fonctions du Prime 4

Aperçu des features

Jog wheels

Les platines sont identiques les unes aux autres, sauf que sur la platine de gauche, vous disposez de boutons pour basculer entre les platines numériques 1 et 3, et sur la platine de droite, entre les platines 2 et 4.

Les jogs sont très agréables à utiliser, bien qu’on dénote une certaine lenteur lors du scratching. Cela pourrait être dû au fait qu’ils nécessitent une pression plus ferme que d’autres pour se déclencher. Cela dit, ils restent excellents. Un réglage de la sensibilité serait une amélioration appréciable cependant.

Au centre de chaque platine se trouve la jogwheel. Elle est dotée d’un écran qui affiche les illustrations des pistes ou le logo de votre choix (il vous suffit de déposer un PNG à la racine du disque à partir duquel vous mixez). Les écrans intégrés affichent également la longueur de la boucle selon les besoins, sous la forme d’un grand nombre en blanc. Il y a aussi un anneau LED, dans une couleur qui identifie la platine (par défaut bleu pour les platines 1 et 2, et vert pour les platines 3 et 4).

Les jogs mesurent 15 cm de large. Elles sont de haute qualité et juste au bon poids. On pense toutefois que sur une contrôleur aussi grand, elles auraient pu être un peu plus grandes. Immédiatement au-dessus se trouvent les boutons Slip et Vinyl. Ce dernier détermine si la surface supérieure des jogs ajuste légèrement le tempo comme les bords, ou a un comportement type scratch.

jogwheels du controleur denon dj prime 4

Contrôle du pitch

Les commandes de pitch sont à course longue. Elles sont fluides et précises, avec le Key Sync et Key Lock sur un bouton au-dessus. (Cet appareil dispose en effet d’un Key Sync, contrairement au SC5000 pro). Les boutons Pitch Bend de Denon DJ, très appréciés, sont juste en dessous. Maintenir la touche Shift et appuyer sur les boutons de pitch modifie la fourchette du pitch.

Commandes de boucle et navigation

En haut à gauche des jogs se trouvent les commandes pour les boucles. On a un bouton rotatif permettant de doubler ou de réduire de moitié la longueur de la boucle. On retrouve aussi des boutons d’activation et de désactivation, ainsi que des boutons de boucle manuelle. Le bouton rotatif a le même aspect métallique brillant que le bouton de défilement de la bibliothèque. Bien que certains trouvent qu’il a l’air bon marché, il est plutôt esthétique et on aime bien. Sous ces boutons se trouve un bouton censor/reverse (ce dernier est activé avec Shift).

En bas à gauche des platines se trouvent des boutons Track Skip. Ils permettent de naviguer rapidement dans une liste de lecture ou sauter au début du morceau en cours. On a aussi des boutons Beat Jump qui sautent en avant ou en arrière en respectant la position dans le morceau en cours. Ils permettent également de chercher ou de « scrub » dans une piste lorsque Shift est maintenu. Enfin, on a des boutons standards de Cue et de Play/Pause en plastique dur, qui sont super réactifs. Le bouton de synchronisation se trouve également ici.

Pour finir, en bas à droite des jogs se trouvent les commandes de Beat Grid, qui permettent d’éditer les grilles de beat à la volée. Toutefois, on ne peut que déplacer la grille et doubler ou réduire de moitié le BPM. Il n’y a aucun moyen de corriger un BPM incorrect à part cela, et aucun bouton « tap » pour ajouter manuellement un BPM.

Mélangeur et contrôle des voies

La section de mixage est à quatre voies et dispose d’une capacité autonome complète. Cela signifie que vous pouvez brancher quatre sources externes et les commuter à la place des canaux numériques. Chaque voie dispose d’un égaliseur à trois bandes et d’un contrôle du gain, ainsi que d’un VU-mètre individuel à neuf barres. Ces derniers sont dans les couleurs de Denon DJ, à savoir vert, blanc et bleu (bleu signifiant « trop fort »). On a également un double VU-mètre à neuf bandes pour la sortie Master.

Les canaux peuvent être commutés de chaque côté pour fonctionner avec le crossfader. Chacun dispose également d’un bouton Cue, qui s’allume pour correspondre à la couleur choisie pour chaque platine numérique. C’est une fonctionnalité qui apparaît également à divers autres endroits, y compris l’anneau de LED autour des jogwheels.

section de mixage d'un contôleur dj autonome denon dj

Pour le casque, on dispose également d’un bouton Cue/Master et d’un contrôle de volume. En plus de cela, réjouissez-vous, on a un bouton Split Cue, qui permet de faire du DJing sans enceinte de monitoring !

Enfin, il y a un bouton de défilement de la bibliothèque en haut au centre de la table de mixage, avec des boutons Load à code couleur pour chaque platine, et des boutons de retour/avance pour naviguer sur l’écran.

Pour finir la description de la partie mixage, on retrouve les effets, qu’on va décrire plus en détail ci-dessous.

Effets

En haut de la section de mixage se trouvent des boutons permettant d’activer l’un ou l’autre des deux moteurs d’effets principaux par voie. En parlant d’effets, chaque voie dispose non seulement de l’habituel filtre, mais aussi des effets Echo, Wash et Noise, collectivement appelés Sweep FX. Par ailleurs, tous les effets fonctionnent sur les entrées externes ainsi que sur les voies numériques.

Les moteurs d’effets comprennent 14 effets que l’on peut faire défiler via le plus à gauche des quatre boutons rotatifs. Chacun d’entre eux est doté d’un ou plusieurs boutons pour un contrôle supplémentaire. Le bouton le plus à droite est le bouton wet/dry, et les deux autres contrôlent divers paramètres, dont le bouton Frequency, qui détermine la plage de fréquences de la ou des sources d’entrée qui reçoit l’effet choisi.

main d'un homme qui utilise les effets sur un controleur dj autonome

Une partie importante des effets sont les minuscules écrans monochromes au-dessus de chaque bouton. Ils indiquent l’effet choisi (bouton de gauche), la quantité du paramètre sélectionné, sous la forme d’une barre (les autres boutons), et en plus la longueur du LFO exprimée en beats (celui de droite).

Performance Pads

Sous les jogwheels se trouvent les huit pads de performance rétroéclairés en caoutchouc. Comme nous l’avons déjà mentionné, dans l’équipe de ProPlatine on adore le caoutchouc donc on ne va pas se plaindre !

On a trouvé que les pads étaient excellents. On avait peur qu’ils ne soient un peu petits, mais en fait, c’était un plaisir de jouer dessus. Les adeptes du finger drumming n’ont rien à craindre ici ! Vous pouvez également désactiver entièrement les pads si vous le souhaitez. C’est une décision intelligente pour les DJ qui ne les utilisent jamais et qui pourraient craindre de les toucher par accident.

Voici leur fonctionnalités :

  • Hot Cue : ils fonctionnent exactement comme sur tous les systèmes DJ, et peuvent être colorés et nommés si vous le souhaitez.
  • Loop : il s’agit de boucles enregistrées, que vous pouvez régler via l’encodeur de boucle ou en utilisant les pads pour Start/Stop/Reloop.
  • Autoloop : Il s’agit de longueurs de boucle prédéfinies, réparties sur les pads, accessibles en appuyant deux fois sur Loop.
  • Roll : Basiquement Autoloop plus Slip
  • Slicer / Slicer Loop : comme toutes les implémentations de ce type, le découpage d’une section en cours ou d’une boucle de la piste en sections déclenchables, qui seront jouées en respectant les rythmes afin de rester dans le temps avec le mixage.
pads du denon dj prime 4

L’absence de tout type d’échantillonneur sur les pads ou sur l’unité est notable. De même, les boutons de paramètres en bas à gauche des pads peuvent être utilisés avec les pads, par exemple pour modifier la plage de longueur des boucles en mode Loop. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir ce que vous avez modifié, car parfois, aucun écran n’indique ce que vous avez fait avec ces boutons.

Channels du micro

En haut à gauche, on retrouve deux canaux micro.

Les micros sont l’un des points forts de Denon DJ, reflétant la réputation DJ nomade/événementiel de la marque.
section des réglages micro du denon dj prime 4

Ici, on a deux canaux complets, indépendants des quatre canaux musicaux, avec un bouton on/off, un bouton Level (gain), une égalisation à deux et trois bandes, et un effet Echo, que vous pouvez activer et désactiver sur les deux voies. On a également un bouton Talkover pour le micro.

Sorties principales, zone et cabine

L’une des caractéristiques uniques du Prime 4 est sa « sortie Zone » indépendante. Elle permet au DJ de programmer une musique complètement différente dans un autre endroit que la salle principale. Elle se situe à l’extrême droite du contrôleur, à côté du contrôle du volume principal et au-dessus du contrôle de la sortie Booth (la sortie cabine). Soit dit en passant, cette dernière dispose d’un contrôle du volume et d’un égaliseur à deux bandes. La section Zone dispose d’un bouton on/off, d’un bouton de volume et un égaliseur à deux bandes.

zoom sur la section des sorties d'un controleur dj autonome denon dj

L’idée est de lancer la lecture d’une piste sur la platine 4 à partir d’une liste de lecture et d’appuyer sur le bouton on. La platine 4 va lire les pistes de cette liste de lecture via la sortie Zone, qui peut être câblée vers la deuxième pièce. Pendant ce temps, les trois autres voies de la table de mixage restent à votre disposition pour faire le DJ dans la pièce principale. Vous pouvez également commuter le canal 4 sur externe et faire jouer un smartphone ou un appareil similaire vers la Zone si vous le souhaitez.

Entrées, sorties, et autres contrôles

Vos cartes SD (un slot) ou vos clés USB (deux slots) peuvent être branchées dans l’unité en haut à droite. Dans le cas des clés USB, cela signifie qu’elles ressortent, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas encastrées à l’avant, comme sur les lecteurs autonomes SC5000.

En parlant de l’avant de l’unité, c’est là qu’on retrouve les commutateurs ligne/digital pour la table de mixage, ainsi que les commutateurs de on/off du fader et le bouton de « contour » du crossfader.

À l’arrière de l’unité se trouvent deux prises USB supplémentaires (dont l’une peut également charger les appareils qui y sont branchés). On a une autre prise USB à utiliser pour la gestion de tout lecteur SATA installé. La prise Link de type Ethernet sert pour le contrôle des visuels via Resolume ou SoundSwitch. Enfin, on a la gamme d’entrées/sorties :

  • sortie Master XLR et RCA
  • sortie Zone
  • sortie Booth sur XLR symétriques
  • quatre entrées RCA ligne (dont deux commutables en phono)
  • Il y a également deux prises micro omni, prenant des entrées jack 1/4 ainsi que des XLR.
connectique arrière du denon dj prime 4

Une touche agréable est le commutateur stéréo/mono pour les sorties Master. Tous les systèmes de sonorisation ne sont pas en stéréo, et souvent même avec ceux qui le sont, vous préférez que votre sortie soit en mono. C’est une option qu’il est bon d’avoir.

Ecran intégré

Contrairement à l’appareil MCX8000 précédent, le Prime 4 dispose d’un grand écran central (cet appareil en avait deux plus petits). C’est une grande amélioration.

L’écran embarqué est-il suffisamment performant pour remplacer l’écran d’un ordinateur portable ?

Oui, pour vous rassurer dès le départ : c’est le cas. C’est plutôt cool ! Il est grand, lumineux et très lisse au toucher. Il s’agit d’un écran tactile, bien sûr, et il dispose également d’un contrôle gestuel (l’utilisation principale étant de pincer les waveforms pour les platines afin de les zoomer). Les polices sont larges, et les graphismes sont très fluides. On se sent un peu comme sur un iPad, ce qui est bien sûr une bonne chose.

zoom sur l'écran du denon dj prime 4

Mode Waveforms

L’écran comporte deux modes principaux : Library (bibliothèque) et Waveforms (formes d’ondes). Même dans la vue Waveform, la liste de lecture actuelle reste au milieu de l’écran. Les formes d’onde défilent verticalement.

Sous chaque forme d’onde se trouvent des affichages indiquant le BPM actuel, l’état de la synchronisation et le temps écoulé/restant (appuyez pour basculer) pour chaque platine, et les platines actives ont leurs formes d’onde complètes affichées horizontalement en haut.

Mode Library

Dans le mode Library, l’écran est consacré à vos listes de musique. En bas à gauche se trouvent les icônes de collection, de listes de lecture, de fenêtre de préparation et de recherche. En appuyant sur « Recherche », un clavier s’affiche pour une recherche filtrée en direct. Vous pouvez alors sélectionner les paramètres de recherche, notamment les champs de métadonnées à inclure ou à laisser de côté. Il existe des filtres prédéterminés tels que le BPM et la tonalité, qui peuvent être affinés. Par exemple, vous pouvez filtrer pour des tonalités identiques ou compatibles, et choisir votre tolérance pour les résultats de BPM, par exemple -/+ 2BPM, -/+ 4BPM, etc.

Le fait de faire glisser un morceau l’ajoute à la liste de préparation. Ils disparaissent ensuite de cette liste lorsque vous les jouez. On peut aussi les charger immédiatement, on a le choix entre les quatre platines à l’écran, selon le sens du glissement.

Un petit bouton « Edit » vous permet de mettre en évidence les pistes, simples ou multiples, et de les ajouter aux listes de lecture en les faisant glisser et en les déposant.

Enfin, les écrans sont utilisés pour contrôler les deux menus de paramètres. Ils servent à choisir entre les sources d’entrée et pour enregistrer vos morceaux. Une longue pression sur le bouton « View » du matériel (également utilisé pour basculer entre les vues Library et Waveform) fait apparaître les options ici.

Enregistrement de votre musique

L’enregistrement est facile et s’effectue sur le support que vous avez choisi. Pour les réglages, on peut tout changer : l’atténuation du micro, les filtres d’égalisation, les préférences de coupure, la résonance et le type de filtre, la luminosité de l’écran, et même le choix de la couleur des jogs ! Vous pouvez également mettre à jour le micrologiciel et diverses autres fonctions de gestion interne ici.

Notez que certains de ces réglages peuvent provenir de votre logiciel Engine Prime via USB/SD, et y être renvoyés, comme vous l’avez configuré.

4

Notre avis sur le Prime 4

Notre verdict
9.6Score Expert
Probablement le meilleur contrôleur autonome du marché

Avec ses quatre voies, et ses nombreuses fonctionnalités professionnelles, le Prime 4 est le haut du panier en termes de contrôleur DJ autonome.

Ergonomie
9.5
Qualité/Prix
10
Réactivité
9
Connectique
10
Les plus
  • Grande ergonomie
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Retour Zone pour gérer une ambiance dans une autre salle
  • Ecran intégré orientable
  • Jogwheels excellentes
  • Qualité des pads
Les moins
  • Pas de Sampler
  • Pas de possibilité de modifier les métadonnées en live
  • La gestion des effets un peu <em>old school</em>
5

En résumé

Le Denon DJ Prime 4 a marqué un tournant dans l’art du DJing sans ordinateur portable. Totalement autonome, et avec ses nombreuses fonctionnalités, il est tout simplement excellent, et probablement le meilleur de sa catégorie. Mais alors est-ce la fin du DJing sur ordinateur portable ? Avons-nous bouclé la boucle, en revenant à l’époque où les DJ se présentaient simplement avec leur musique et un casque, et jouaient sur le matériel existant, mais avec toutes les fonctionnalités des logiciels enfin à leur disposition ?

En bref, oui. Il s’agit d’un système DJ remarquablement mature, très puissant, extrêmement intéressant et d’un excellent rapport qualité-prix. Il coûte également moins cher que l’excellent XDJ-XZ de Pioneer DJ auquel il est souvent comparé. Vous ne pourriez même pas acheter UN lecteur CDJ-2000NX2 de Pioneer pour le prix de celui-ci, et il écrase tout avec DEUX d’entre eux ET une table de mixage DJ de milieu de gamme de Pioneer.

main d'un dj qui mixe sur un controleur denon dj prime 4

Comment se situe le Prime 4 par rapport à la concurrence ?

Parlons un petit peu de Pioneer DJ ici. Car aussi remarquable que soit le matériel de Denon DJ, il n’est pas Pioneer. Et de nombreux utilisateurs de Pioneer disent : « C’est génial, mais Pioneer reviendra avec quelque chose, j’attendrai pour cela ». Et c’est aussi pour cette raison que ce contrôleur autonome est souvent comparé au XDJ-XZ de Pioneer DJ.

le saviez-vous ?
Nous avons également réalisé une review complète du XDJ-XZ de Pioneer DJ. N’hésitez pas à la consulter pour vous faire votre propre avis !

Etant en concurrence depuis longtemps avec Pioneer DJ, Denon DJ avait besoin de sortir quelque chose de spécial, d’étonnant et d’unique, et c’est chose faite avec ce contrôleur. Personne d’autre ne propose un système DJ autonome à quatre canaux, à part le XDJ-XZ. Examinons les avantages et inconvénients de chacun :

Prime 4 vs XDJ-XZComparaison
VS
Ecran centralDimensions
10 pouces
VS
7 pouces
Support pour disque externeSlot disponible
VS
Sampler intégré
VS
Sortie supplémentairePour une ambiance dans une autre salle
VS
Prix moyenGamme de prix
2200€
VS
2400€

Selon nous, le Prime 4 l’emporte légèrement sur le XDJ-XZ. En plus de cela, son budget lui offre un rapport qualité-prix qui pour le coup est vraiment excellent.

Amélioration envisageables

Selon nous, le fait d’avoir « deux moteurs FX » est un peu old school. La façon dont Pioneer gère les effets dans ses tables de mixage et maintenant dans le contrôleur DDJ-1000 aurait été meilleure pour cet appareil. Certes, c’est un peu moins puissant, mais c’est plus intuitif et cela devient un standard.

Une chose qui manque est la possibilité de modifier les métadonnées des pistes à la volée. En particulier, modifier les nombre d’étoiles d’une piste est utile, pour pouvoir organiser le set en fonction du « niveau d’énergie » de la musique. On ne peut pas le faire en touchant l’écran.

Certains déploreront aussi l’absence d’un échantillonneur, d’autres estimeront que les jogs sont trop petits. D’autres encore diront qu‘il faut une gestion musicale plus puissante, surtout si un DJ souhaite conserver toute sa musique sur l’appareil et essayer de s’éloigner le plus possible de son ordinateur portable.

controleur dj autonome prime 4 sur fond violet

Ce qu’il faut retenir

Dans l’ensemble, c’est une excellente note. La possibilité de positionner l’écran selon l’angle de votre choix est excellente, la recherche est bonne, les gestes sont bons. Quelques ajustements de l’ergonomie et des fonctionnalités, comme nous l’avons mentionné au dessus, rendraient l’appareil parfait. Mais nous pensons que la plupart des utilisateurs l’aimeront et l’adopteront presque immédiatement. Bien sûr, il y a une courbe d’apprentissage, mais si elle peut sembler un peu raide de temps en temps, elle n’est pas très longue.

voir sur woodbrass
Le Prime 4 vous intéresse ?

Vérifiez son prix auprès de notre partenaire !

Pour les DJ nomades, les DJ qui mixent de chez eux, les DJ de fêtes, et même certains types de DJ en tournée, ce système est actuellement très difficile à ignorer en tant que prochain achat. Il est si bon.

Le Prime 4 a établi une nouvelle norme pour les prochaines années. Si vous hésitez encore, arrêtez d’hésiter et achetez-le !

Tags :

Laissez nous votre avis !

Laisser un commentaire

ProPlatine
Logo